Logo - springer
Slogan - springer

Social Sciences | Revue de Synthèse - Ettore Majorana de la légende à la science

Revue de Synthèse

Ettore Majorana de la légende à la science

Collection: Revue de Synthèse

Brian, Éric (Réd.)

2013, Env. 150 p.

Broché
Information

Broché

You can pay for Springer Books with Invoice, Visa, Mastercard, American Express or Paypal.

Standard shipping is free of charge for individual customers.

ISBN 978-2-8178-0440-8

free shipping for individuals worldwide

Springer does not distribute this product in your location.


add to marked items

  • Une énigme scientifique
  • Une singularité physique et philosophique dans l’Italie du XXe siècle
  • Un auteur de première importance disparu prématurément
Physicien tenu pour un génie par ses pairs dans l’Italie fasciste, Ettore Majorana disparaît à l’âge de 32 ans, le 26 mars 1938. Dans la friche de la mémoire collective italienne et de la mémoire des physiciens, une figure légendaire a ensuite émergé qui porte son souvenir. Ce numéro entend inaugurer la mémoire proprement scientifique et philosophique d’une œuvre puissante et neuve qu’il arrache nécessairement aux débats péninsulaires.

Content Level » Research

Mots clés » Epistémologie générale - Ettore Majorana - Physique statistique - Science du XXe siècle - Sciences et philosophie italienne

Thématiques proches » Social Sciences

Sommaire 

Présentation.- La résurrection d’un jeune physicien.- La carrière des publications de Ettore Majorana : une étude bibliométrique.- Ettore Majorana et la philosophie, entre affinités électives et conjectures philosophiques.- L’Epistémologie transversale d’Ettore Majorana.-  « Scientisme. » Sur l’histoire d’un concept difficile.- François Sigaut (1940-2012).- Comptes rendus : Philosophie et sciences.

Distribution rights 

Distribution rights: Lavoisier, Paris, France

Popular Content within this publication 

 

Articles

Services pour ce livre

New Book Alert

Get alerted on new Springer publications in the subject area of Social Sciences (general).