Logo - springer
Slogan - springer

Engineering | Communication audiovisuelle

Communication audiovisuelle

Broché
Information

Broché

You can pay for Springer Books with Invoice, Visa, Mastercard, American Express or Paypal.

Standard shipping is free of charge for individual customers.

ISBN 978-2-287-59768-8

free shipping for individuals worldwide

Projet annulé


add to marked items

  • À propos de ce livre

En ce début de troisième millénaire, la communication audiovisuelle représente un aspect important de l'activité humaine. Elle couvre un champ de plus en plus vaste : professionnel (formation à travers la télévision et Internet, visioconférence, échange d'informations animées via Internet, etc.), éducatif, récréatif, ludique (TV, jeux et découvertes sur Internet, etc.), interpersonnel (WebCam, vidéo-téléphones portables, etc.). Toutes ces applications reposent sur une architecture générale décrite dans cet ouvrage. La "production" génère des signaux sources audiovisuels naturels ou synthétiques. Le codage de source numérise, met en forme et compresse ces signaux suivant des normes complexe(MPEG par exemple). Divers canaux permettent l'acheminement des signaux audiovisuels codés en source (fibre, milieu hertzien, etc.). Pour un acheminement correct, on procède à un codage de canal suivant des procédés (ou normes) variés : DAB en audio, DVB-T pour la télévision numérique terrestre, DVB-S pour les liaisons par satellites, DVB-C par câble, étalement de spectre pour communication audiovisuelle avec les mobiles, ADSL sur ligne téléphonique, etc. Ces liaisons mettent en jeu des protocoles, publics ou propriétaires, très divers, par exemple ATM ou IP évolué pour les réseaux, HIPERLAN pour les BLR, BlueTooth pour les réseaux locaux. Tous ces moyens conduisent à la restitution des signaux sources audiovisuels sur des écrans de TV ou des moniteurs PC. On constate que la technologie et les finalités de la TV et d'Internet tendent à fusionner dans en seul média support de la communication audiovisuelle. Ces différentes étapes de l'architecture sont illustrées dans l'ouvrage par des applications en plein essor : téléchargement de musique en MP3, MP4, liaisons cellulaires GSM / GPRS / UMTS, liaisons satellites à protocoles encapsulés : MPEG / IP / ATM / DVB, décodeurs propriétaires MédiaHighway et autres, streaming en MPEG-4, protocoles de streaming Windows Media et autres. Edouard Rivier est ingénieur diplomé de l'Institut polytechnique de Grenoble et Docteur ès sciences physiques. L'auteur a poursuivi l'essentiel de sa carrière, commencée à Grenoble, à la faculté de Nice-Sophia Antipolis comme enseignant-chercheur en électronique et télécommunications, ainsi que comme maître de conférences dans deux écoles supérieures d'ingénieurs.

Content Level » Research

Mots clés » canal de transmission - codage de canal - codage de sources - generation de sources - les normes MPEG - operatios inverses en reception

Thématiques proches » Engineering

Sommaire 

PARTIE I - CONNAISSANCES DE BASE
Chapitre 1 : SERVICES ET ARCHITECTURES
I Services de communication audiovisuelle
I-1 La situation antérieure en (télé)communications audiovisuelles
I-2 Evolution des modèles de communication audiovisuelle
I-3 Evolution de l'offre de services audiovisuels
II Architectures des systèmes numériques de communication audiovisuelle
II-1 Schéma de base (télévision, Internet, visioconférences, portables,
etc.)
II-2 Architecture d'un système en liaison hertzienne.
II-3 Architecture d'un système linéaire, fermé
II-4 Architecture d'un système bouclé, ouvert et interactif
II-5 Architecture d'un système numérique, ouvert et interactif, de
communication audiovisuelle via un réseau maillé (télévision, Internet,
visioconférences, portables, etc.)
Chapitre 2 : NORMALISATION
I Processus d'élaboration d'une norme.
II Répartition des organismes de normalisation en télécommunications
III Particularités des organismes mentionnés dans le tableau III-1 Instances internationales de normalisation
III-2 Instances continentales de normalisation
III-3 Autres instances de normalisation
III-4 Groupes d'experts (liste non exhaustive)
IV Validation et certification des normes
V Quelques exemples de normes figurant dans l'ouvrage
Chapitre 3 : VISION ET AUDITION
I Psychophysiologie de la vision
I-1 Loi de FECHNER (images et sons)
I-2 Incidence, sur la vision, des informations contenues dans une vue ou
une image colorée
I-3 Influence de la géométrie sur la visualisation des images
I-4 Restitution de la couleur
I-5 Restitution de la couleur sur les moniteurs et les afficheurs /
Autre base colorée possible
I-6 Avancée technologique : affichage par diode laser
II - Psychophysiologie de l'audition
II-2 Incidence sur l'audition, des informations contenues dans un son II-3 Définition des unités photométriques
PARTIE II - PRODUCTION DES SOURCES
Chapitre 4 : PRISE DE VUE, VISUALISATION
I Les systèmes de prise de vue
I-1 Matrice d'analyse d'un objet éclairé/Pixels
I-2 Paramètres électroniques des transducteurs d'image à la prise de vue
I-3 Principes) de fonctionnement des caméras à tubes cathodiques
I-4 Les dispositifs de prise de vue à l'état solide en technologie CCD
I-5 Les dispositifs de prise de vue à l'état solide en technologie CMOS
I-6 Principes de base d'une caméra trichrome
II Les systèmes de visualisation (Ecrans, moniteurs, afficheurs, etc.)
II-1 Généralités sur les systèmes de visualisation
II-2 Ecran, ou moniteur, couleur à tube cathodique
II-3 Ecrans, ou moniteurs, ou afficheurs, LCD à cristaux liquides
II-4 L'écran plasma à courant alternatif
II-5 Les écrans OLED
II-6 Vers les grands écrans plats
III Dispositifs de prise de vue : évolutions / exemples de réalisations
III-1 Prise de vue à tube cathodique à "cathode froide"
III-2 Dispositifs de prise de vue à CCD
III-3 Dispositifs de prise de vue CMOS
IV Dispositifs de visualisation : évolutions / exemples de réalisations
IV-1 Tube à vide
IV-2 Ecrans LCD
IV-3 Ecrans plasma
IV-4 Solution mixte LCD-plasma pour écrans plats très grand format
IV-V Ecrans OLED
V Comparatifs entre technologies
Chapitre 5 : EXPLORATION ET GEOMETRIE DES IMAGES
I Exploration des images
I-1 Généralités sur le mode de lecture ou d'écriture d'une mosa=EFque de
pixels / Balayage ou adressage
I-2 Balayage ligne et balayage image
I-3 Cas d'une mosa=EFque adressée en X-Y (caméra état solide ou écran sans
tube cathodique, à l'exception des FED)
I-4 Synchronisation / Horloge mère
I-5 Fréquence image et balayage
I-6 Suppression de retour ligne / Suppression de retour champ
II Géométrie des images
II-1 Rapport d'aspect d'échantillon SAR, encore appelé rapport d'image ou
format
II-2 Choix du nombre minimum de lignes par image
II-3 Nombre de lignes par image dans diverses géométries normalisées
II-4 Nombre de pixels par ligne d'image de la mosa=EFque (caméra ou écran
de visualisation)
II-5 Fréquence de l'oscillateur pilote des commandes de balayage. Période
de ligne / Période de champ
II-6 Nombre de points visibles par ligne visible / Durée du retour ligne
III Valeurs normalisées
Chapitre 6 : CONTENU ET MISE EN FORME DU SIGNAL VIDEO COMPOSITE
I Contenu temporel, mise en forme, analyse spectrale du signal vidéo
monochrome
I-1 Le signal vidéo composite codé en niveau
I-2 Allure des signaux de ligne (dans un modèle analogique)
I-3 Allure des signaux de champ (modélisés, en partie seulement, en
analogique)
I-4 Spectre et encombrement spectral du signal de luminance / Rappels et
application générale en télévision
I-5 Etude analytique du spectre du signal de luminance
I-6 Tests empiriques de l'encombrement spectral du signal de luminance
I-7 Modulation d'une porteuse par le signal TV en bande de base /
Allocation en bande passante pour les transmissions hertziennes
II Contenu et mise en forme du signal vidéo coloré
II-1 L'idée de base de la télévision couleur : compatibilité ascendante
en passant de la TV monochrome à la TV couleur
II-2 L'apport de la télévision couleur analogique dans la définition des
signaux de luminance et de chrominance
II-3 Bandes passantes, ou débits, allouées en bande de base, pour
transmettre Y, Cr, Cb
II-4 Imageurs couleur
II-5 Représentation simplifiée, par blocs fonctionnels, d'un système
(conventionnel) de TV couleur en transmission hertzienne
Chapitre 7 : CODAGE NUMERIQUE EN STUDIO
I Signaux source pour la norme UIT-T R 601
II Equations de matriçage
III Echantillonnage de la vidéo
III-1 Echantillonneur - bloqueur
III-2 Choix des fréquences d'échantillonnage / Compatibilité ascendante
III-3 Echantillonnage du signal de luminance
III-4 Sous - échantillonnage des signaux de chrominance
III-5 Filtrage anti-repliement, en bande de base, préalable à
l'échantillonnage
III-6 Format géométrique d'image ( SAR : Sample Aspect Ratio )
III-7 Espacement temporel entre deux pixels sur les tableaux Y , Cr, Cb,
avant échantillonnage
III-8 Horloges d'échantillonnage et de sous échantillonnage
III-9 Processus pratique d'échantillonnage et de sous échantillonnage
IV Quantification et numérisation du signal vidéo
IV-1 Notion de quantification
IV-2 Lien entre numérisation et quantification
IV-3 Nombre de bits souhaitables (subjectivement) pour coder la vidéo
IV-4 Calcul du rapport S / B pour un signal vidéo numérisé
IV-5 Nombre de bits retenus pour coder la vidéo
V Protocole retenu pour le codage des niveaux de quantification de la
vidéo (de 0 à 255) dans avec une numérisation sur 8 bits
V-1 Translation des niveaux de luminance Y
V-2 Translation des niveaux de chrominance Cr et Cb
VI Codage numérique de la vidéo (sur 8 bits) après translation
VI-1 Codage numérique de la luminance Yt en binaire pur
VI-2 Codage numérique des chrominances Crt et Cbt en binaire décalé
VI-3 Résumé des traitements suivis par la vidéo depuis la caméra jusqu'au
multiplex vidéo
VII Codage du son numérique
VII-1 Dynamique du son
VII-2 Bruit de quantification pour un signal audio
VII-3 Choix du nombre de bits pour le son numérisé
VII-4 Codage numérique du son en complément à deux
VIII Protocole structurant, avant multiplexage, une ligne de vidéo
composite en un " paquet " d'échantillons
VIII-1 Voie luminance
VIII-2 Voies chrominances
IX Multiplexage des trois voies vidéo pour acheminement
IX-1 Utilité d'un multiplexage des voies vidéo composites
IX-2 Raisonnement sur des " échantillons bloqués "
IX-3 Modélisation de principe d'un multiplexeur
IX-4 Débit et encombrement spectral du flux vidéo multiplexé sur bus
parallèle
IX-5 Multiplexage parallèle-série du bus vidéo / Débit et encombrement
spectral en acheminement série
IX-6 Nécessité d'un codage à réduction de débit pour les transmissions
numériques
X Protocole structurant, après multiplexage, une ligne de vidéo
composite en un paquet de "mots" binaires
X-1 Nature des paquets avant multiplexage (rappel)
X-2 Informations apportées, en synchronisme, au multiplexeur (rappel)
X-3 Répartition des données techniques, avant multiplexage (rappel)
X-4 Protocole de mise en paquet d'une ligne d'image après multiplexage
X-5 Disposition détaillée des données techniques
X-6 Introduction de délimiteurs de ligne active, servant de références
temporelles
X-7 Structure numérique des délimiteurs
XI Protocole d'organisation en champs d'une image numérique "en ligne"
XI-1 Notion d'image "en ligne" (on line)
XI-2 Notion de ligne vidéo au sein d'une image "en ligne"
XI-3 Affectation des lignes dans l'image numérique tramée en deux champs
XII Illustration de la transmission par paquets du multiplex vidéo
composite
XII-1 Représentation schématique d'une séquence de champs numériques
XII-2 Zooms sur les lignes et leurs délimiteurs au sein d'une séquence de
champs
III - CODAGE DE SOURCE A REDUCTION DE DEBIT
Chapitre 8 : CODAGE DU SON A REDUCTION DE DEBIT
I Qualité sonore et codage
I-1 Les grandes phases d'évolution du codage sonore
I-2 Notion de réversibilité et d'irréversibilité en réduction de débit
II Méthodes réversibles de codage sonore
II-1 Codage MIC (modulation par impulsions et codage, en anglais PCM)
II-2 Codage CELP (Code Excited Linear Predictive Coder)
II-3 Codage différentiel prédictif MICDA
II-4 Codage par transformée DCT ou SB
II-5 Codage de HUFFMAN
III Méthodes irréversibles de codage sonore
III-1 Méthodes irréversibles appliquées au domaine sonore
III-2 Calcul de la courbe d'audition masquée / Modèle perceptuel
III-3 Schéma de principe du codage perceptuel
III-4 Schéma de principe du codeur MUSICAM
IV Exemples de codeurs / décodeurs audio
IV-1 Normes UIT-T de codage de la parole dans la bande téléphonique
IV-2 Normes UIT-T de codage dans la bande sonore élargie (0 à 7 kHz)
IV-3 Codages SB / MICDA pour la qualité musicale à 15 kHz
IV-4 Codage sonore par DCT
IV-5 Les algorithmes MPEG-1/2 pour la qualité audio à 20 kHz (MP3, MP4)
IV-6 Codage / Décodage audio en MPEG-4
Chapitre 9 : CODAGE D'IMAGE A REDUCTION DE DEBIT
I Opérations réversibles de codage vidéo
I-1 Prédiction / Codage différentiel / Analyse par blocs
I-2 Compensation de mouvement par vecteur mouvement
I-3 Changement de représentation
I-4 Les principales transformations utilisées dans la compression des
images (fixes ou mobiles): Cosinus discrète / Sous-bandes / Ondelettes /
Fractales
I-5 La transformée en cosinus discrète (DCT)
I-6 La transformation en ondelettes
I-7 Tableau comparatif des transformations
I-8 Codage à longueur variable
I-9 Codage de suites (RLC : Run Length Coding, ou RLE : Run Legth
Encoding )
II Opérations irréversibles de codage vidéo
II-1 Diminution de la quantité d'information contenue dans les images
II-2 Sous échantillonnage des images.
II-3 Compression irréversible du débit, en télévision numérique, par
action de seuillage (après transformation) et par application d'une
fonction de pondération
II-4 Compression irréversible du débit, en télévision numérique, par
action sur la quantification
II-5 Codage optimal / Conclusion
Chapitre 10 : CODAGES DE CONTRIBUTION
I Rappel sur le service de contribution en télévisionm
II Codage de contribution à 140 Mbps (Recommandation 721 du CCIR)
III Codage de contribution à 34-45 Mbps (Recommandation 723 du CCIR ;
norme ETSI 300174)
Chapitre 11 : LA NORME MPEG 2 POUR LA TELEVISION NUMERIQUE
I Survol de la norme MPEG-2 vidéo
I-1 Brève présentation des codages de source référencés PEG de l'ISO /
IEC
I-2 Premier aperçu de la norme MPEG 2
II Syntaxe et sémantique du flux de bits vidéo
II-1 Structure des données vidéo
II-2 Syntaxe du flux de bits vidéo
II-3 Sémantique du flux de bits vidéo
III Processus de décodage de la vidéo
III-1 Schéma bloc simplifié d'un possible codeur
III-2 Schéma bloc simplifié d'un décodeur MPEG 2
IV Extensions graduelles
IV-1 Notion d'extension graduelle.
IV-2 Extensions graduelles dans la norme MPEG-2
IV-3 Couches (layers) vidéo
IV-4 Applications supportées par les extensions graduelles dans MPEG-2
IV-5 Extension graduelle spatiale
IV-6 Extension temporelle graduelle
IV-7 Extension graduelle SNR (Signal to Noise Ratio)
IV-8 Extension par partition des données
V Profils et niveaux
V-1 Définition des profils et niveaux
V-2 Répertoire des profils et niveaux
V-3 Analyse simplifiée des profils et niveaux
V-4 Combinaisons entre profils, niveaux (levels) et couches (layers)
Chapitre 12 : LA NORME MPEG-4
I Un aperçu de la norme MPEG-4
I-1 Prestations offertes par la norme MPEG-4
I-2 Moyens (normalisés) retenus pour assurer les prestations indiquées
I-3 Représentation codée des objets média
I-4 Composition des objets média
I-5 Description et synchronisation des données d'information associées
aux objets média
I-6 Gestion de la délivrance des données d'information au réseau
d'acheminement
I-7 Interaction avec les objets média
I-8 Syntaxe utilisée pour la description des objets et des scènes
I-9 Principales fonctionnalités offertes par la version 1 de MPEG-4
II Quelques points clés de la norme MPEG-4
II-1 Mécanismes mis en jeu lors d'une réception MPEG-4
II-2 Le protocole de session DMIF
II-3 Démultiplexage, synchronisation et description du flux de données
II-4 Codage (et décodage) des objets audio (i.e. sonores)
II-5 Codage des objets vidéo (i.e. visuels)
II-6 Description de scène / Langage BIFS
II-7 Interaction des utilisateurs
II-8 Informations textuelles sur le contenu des objets
III Organisation du document vidéo 14496-2
III-1 Coup d'oeil général
III-2 Syntaxe et sémantique du flux visuel
III-3 Processus de décodage visuel
III-4 Composition des sorties des ensembles "visuel" et "systèmes"
IV Etat d'évolution de la norme MPEG-4
V Nouvelles normes : MPEG-7 , MPEG-21
VI Exemples d'applications de la norme MPEG-4
VI-1 Le "streaming" sur Internet
VI-2 La téléphonie cellulaire
VI-3 Le "streaming" sur les terminaux mobiles
IV - CANAL DE TRANSMISSION
Chapitre 13 : LE CANAL DE TRANSMISSION
I Panorama des liaisons multimédia
I-1 Les liaisons type en télécommunications audiovisuelle large bande
I-2 Principaux paramètres électriques d'une liaison
II Propriétés des supports
II-1 La paire téléphonique torsadée (ligne à deux conducteurs
particulière)
II-2 Le câble coaxial (conducteur)
II-3 Le guide d'onde métallique
II-4 La fibre optique, dite (abusivement) le câble.
II-5 Les antennes
II-6 Propagation hertzienne dans l'atmosphère ou le vide
III Innovations
III-1 Avancées sur la paire téléphonique torsadée
III-2 Avancées sur le " câble " en fibre optique
III-3 Avancées sur le support hertzien : les constellations de satellites
IV Comparatif des supports
V - CODAGE (ET DECODAGE) DE CANAL
Chapitre 14 : METHODES DE CODAGE (ET DECODAGE) DE CANAL

I Les modulations numériques de base pour fibre, canal conducteur ou
voie hertzienne
I-1 Les modulations numériques élémentaires. (Pour mémoire)
I-2 Les modulations multisymboles autorisant de hauts débits I-3 Les modulations de fréquence favorables aux liaisons radio
II Le procédé COFDM : modulation multiporteuse sur voie hertzienne pour
radiodiffusion large bande
II-1 Problèmes liés au mode de transmission par diffusion hertzienne
II-2 La solution C.O.F.D.M. ( Coded Orthogonal Frequency Division
Multiplex )
II-2-1 Codage de canal par code convolutif
II-2-2 Entrelacement temporel / Diversité en temps
II-2-3 Processus théorique de génération d'une base orthogonale sur l'axe
temps / Entrelacement en fréquence / Modulation des signaux de la base
II-2-4 Génération théorique d'une base orthogonale sur l'axe des
fréquences / Suppression de l'effet DOPPLER / Effet de la diversité en
fréquence
II-2-5 Utilisation d'une transformée de Fourier inverse rapide ( FFT )-1
pour réaliser concrètement le signal O.F.D.M. modulé
II-2-6 Conversion numérique-analogique / Filtrage passe-bas
II-2-7 Transposition de fréquence / Concept de réseaux monofréquence
II-2-8 Décodage du signal reçu par utilisation d'une transformée de
Fourier directe rapide (FFT)
II-3 Organigramme d'un ensemble émission-réception COFDM
II-4 Résumé du contenu de l'organigramme
III Procédés ADSL ou xDSL : transmission large bande par codecs (
supermodems ) sur paire téléphonique traditionnelle
III-1 Les liaisons de type xDSL sur paire téléphonique
III-2 Les liaisons ADSL (Asymetric Digital Subscriber Line)
III-3 Répertoire des technologies xDSL de modulation hauts débits pour
courtes distances sur paires téléphoniques
IV Procédés CDMA / TDMA : partage des ressources par interfaces
radioélectriques à accès multiples
V Modulation DESS / CDMA par étalement de spectre avec partage de la
ressource hertzienne
V-1 Les procédés à étalement de spectre
V-2 Principe de l'accès multiple à répartition par le code (étalement de
spectre du type DSSS-CDMA)
V-3 Détail des opérations générant une liaison numérique DSSS / CDMA à
étalement de spectre
VI Protocoles récents de partage de la ressource en liaisons radioélectriques
VI-1 Modes de transmission normalisés par l'ETSI
VI-2 Protocoles normalisés par l'ETSI
VI-3 Autres procédés
VII Introduction aux protocoles réseaux fondamentaux IP et ATM
VII-1 Les modes d'acheminement dans les réseaux
VII-2 Le mode TCP/ IP initial
VII-3 Faiblesses du protocole TCP/ IP initial
VII-4 L'introduction du protocole ATM
VII-5 Du protocole IP initial au protocole IP évolué offrant une qualité
de service
VII-6 Perspectives : ATM ? IP évolué ? IP sous ATM ?
VIII Le protocole ATM
VIII-1 Les principes de base
VIII-2 La cellule ATM
VIII-3 Le multiplexage asynchrone ATDM
VIII-4 La commutation ATM
VIII-5 La connexion ATM
IX Le protocole IP avec qualité de service
IX-1 Première voie avec UDP/ IP et RTP / RTCP, ou bien RSVP et le modèle
IntServ
IX-2 Deuxième voie avec le protocole DiffSErv
IX-3 Le protocole MPLS, complément de DiffServ
IX Protocoles réseaux dédiés
Chapitre 15 APPLICATIONS DU CODAGE (ET DECODAGE) DE CANAL
I Méthodologie de présentation des applications en communication
audiovisuelle
I-1 Grands pôles de communication audiovisuelle
I-2 Alimentation audiovisuelle de ces grands pôles
II Liaisons sur lignes téléphoniques par codecs ADSL ou xDSL II-1 Quelques indications complémentaires sur les différents procédés
II-2 Quelques exemples de réalisations
II-3 Convergences via les systèmes de routage
III Systèmes numériques de diffusion hertzienne DAB : radio / DVB
: télévision
III-1 La transmission hertzienne de programmes collectifs et permanents
aux normes DAB (Radio) et DVB (TV), avec le procédé COFDM
III-2 Avantages des systèmes DAB ou DVB-T / Réseaux hertziens
monofréquence
III-3 Normalisation des systèmes DAB et DVB
III-4 Organigramme d'un ensemble COFDM pour DAB ou DVB
III-5 Mise en place, en France, des systèmes DAB ou DVB
III-6 Quelques exemples de réalisations en DAB
III-7 Quelques exemples de réalisations en DVB (DVB-T ou TNT, DVB-S)
III-8 Convergences possibles entre TNT et UMTS, TNT et Internet,
télévision par satellite et Internet
IV Systèmes numériques de radiocommunication à étalement de spectre
IV-1 Le problème des radiocommunications hertziennes et la réponse avec
les systèmes à étalement de spectre
IV-2 Quelques exemples de réalisations en étalement de spectre
V Boucle locale radio (BLR) et réseaux locaux sans fils, en liaisons
hyperfréquences
V-1 Généralités sur les liaisons locales large bande en hertzien
V-2 La boucle locale radio fixe large bande, dite boucle d'abonné sans
fil
V-3 L'interfaçage local des matériels par liaison radio / Réseaux sans
fils à très courte portée
V-4 Réseaux locaux sans fils en hyperfréquences / Normes ETSI
V-5 Convergences entre BLR et réseaux locaux
V I Les systèmes mobiles de 1ère, 2ème, 3ème génération GSM / GPRS /
UMTS pour liaisons avec des portables audiovisuels
VI-1 Les systèmes mobiles en réseaux cellulaires
VI-2 Système mobile de première génération : GSM, DCS 1800
VI-3 Système mobile de deuxième génération : GSM / GPRS
VI-4 Système mobile de troisième génération : l'UMTS (ou , plus
généralement, l'IMT 2000)
VI-5 Les terminaux 3G
VI-6 Quelques exemples de réalisation en GSM / GPRS / UMTS
VII Sécurisation des liaisons par turbocodes
VII-1 Principe de base des turbocodes
VII-2 Application des turbocodes à l'ensemble des liaisons hertziennes
VIII Réseaux Internet, cellulaires, RTC, etc. , sous protocoles ATM et
/ ou IP ; le stockage audiovisuel sous IP
VIII-1 Les réseaux IP sur ATM
VIII-2 Les réseaux tout IP
VIII-3 L'interface audiovisuelle locale IEEE 1394 (bus IEEE 1394)
VIII-4 Le stockage audiovisuel sur IP
VIII-4 Quelques exemples de réalisations en protocole réseau large bande
VIII-5 Convergence entre stockage et réseaux
IX Scénarios de convergence entre principaux systèmes de communication
audiovisuelle
IX-1 Scénarios de convergence
IX-2 Autres scénarios de convergence (existants ou à venir prochainement)
X Interfaces interactives : modems-câble / bo=EEtiers décodeurs
X-1 Les liaisons Internet ou TV numérique et leurs interfaces
X-2 Besoin de procédures interactives large bande
X-3 Types d'interfaces interactives
X-4 L'interactivité vue à travers les interfaces modem-câbles pour accès
à Internet
X-5 L'interactivité vue à travers les bo=EEtiers décodeurs spécialisés en
TV numérique
X-6 La convergence entre Internet et TV numérique
X-7 Exemples de réalisations visant l'interactivité
VI - SYSTEMES PROPRIETAIRES POUR LE CODAGE DE CANAL
Chapitre 16 : STREAMING MEDIA / INTERFACE DVI / FORMAT Divx / DivX
I Le streaming media
I-1 Principaux concepteurs
I-2 Exemples de réalisations
I-3 Survol des principes et des technologies
I-4 Langages et protocoles de communication
I-5 Produits et formats
II L'interface DVI
III Divx et DivX
ANNEXES
Annexe 1 : CODE DE HAMMING / CODES LINEAIRES / CODES CYCLIQUES
§ 1 Codes détecteurs et correcteurs d'erreurs
§ 2 Code de Hamming
§ 3 Autre manière de construire le code
§ 4 Distance de Hamming du code de Hamming
Annexe 2 TRANSFORMATION EN COSINUS DISCRETE
§ 1 La transformation de Karhunen-Loeve
§ 2 La transformation en cosinus discrète
Annexe 3 TRANSFORMATION / FILTRAGE EN ONDELETTES
§ 1 Dans la pratique peut-on remplacer une transformée par un filtrage
temps réel (et réciproquement) ?
§ 2 Comment se comporte un banc de filtres à deux sous-bandes ?
§ 3 Qu'apporte l'utilisation de filtres en miroirs (QMF) ?
§ 4 Comment agit un filtre QMF dans le cas de deux sous-bandes ?
§ 5 Comment organiser un banc de filtres pour plus de deux sous-bandes ?
§ 6 Comment obtenir une reconstruction parfaite en filtrage parallèle à
N sous-bandes ?
§ 7 Premier exemple d'équivalence entre filtrage et transformée :
remplacement d'un filtrage parallèle par une DCT (technologie COFDM)
§ 8 Deuxième exemple d'équivalence entre filtrage et transformée :
remplacement d'une transformée en ondelettes par un filtrage parallèle
(codage MUSICAM des sons)
§ 9 Troisième exemple d'équivalence entre filtrage et transformées :
remplacement d'une transformée en ondelettes par un filtrage hiérarchique
multi-résolution (Codage des images fixes en JPEG-2000 ; codage des
textures immobiles en MPEG-4 ; circuit de compression d'image ADV 601)
Annexe 4 UN MODELE PSYCHOACOUSTIQUE
§ 1 Les étapes de calcul du rapport signal à masque pour une découpe en
32 sous-bandes
Annexe 5 PROPRIETES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION
§1 La paire téléphonique torsadée (ligne à deux conducteurs
particulière)
§ 2 Le guide d'onde
§ 3 La fibre optique
§ 4 Les antennes

Distribution rights 

Distribution rights: Lavoisier, Paris, France

Popular Content within this publication 

 

Articles

Services pour ce livre

New Book Alert

Get alerted on new Springer publications in the subject area of Engineering (general).